Vue d’ensemble

Composants d’éclairage de secours


Pour les établissements recevant du public (ERP) et pour les lieux de travail, la réglementation impose un éclairage de secours afin de permettre aux occupants de « s’y retrouver » en cas de détresse, y compris dans les rares cas de panne du secteur. Les luminaires de sécurité (d’ambiance, de balisage, à pictogramme) ont pour mission de permettre, en cas de panne de l’éclairage normal, d’éteindre les machines, de retrouver aisément les voies et issues de secours ou encore les extincteurs et les équipements de protection. L’éclairage de secours évite ainsi la panique et sauve des vies humaines.
 

Simplification des procédures de test

Les unités EM SELFTEST, qui assurent une exécution automatique des essais et contrôles réglementaires, convainquent autant par leur intelligence que par leur compacité. Avec une hauteur réduite à 21 mm, elles conviennent parfaitement à la combinaison avec les ballasts pour lampes T5. Cette série de composition bien étudiée est conçue pour les lampes fluos linéaires et les fluocompactes de 4 à 80 W.

En mode autotest, l’état de fonctionnement est signalé par une LED. LED allumée verte : l’éclairage de secours fonctionne normalement ; LED clignotant en rouge : défaut de batterie ; LED allumée rouge : défaut de lampe.

L’EM SELFTEST assure une surveillance permanente de l’installation et réalise automatiquement le test hebdomadaire de fonctionnement et le test annuel d’autonomie. En mode « Charge », le module surveille les conditions de rechargement et l’état statique de fonctionnement.

L’unité EM SELFTEST comporte par ailleurs une fonction particulière pour le contrôle de la « phase d’installation ». Il s’agit d’un test consistant à vérifier, sur une période de plus 5 jours consécutifs, qu’une alimentation de secours est assurée. Dès que ce critère est satisfait, le module démarre automatiquement le programme de mise en service et de timing. L’unité EM SELFTEST répond ainsi à la norme d’autotest pr CEI 62034 qui impose un test de mise en service après l’installation. De plus cet automatisme réduit sensiblement le temps nécessaire à la mise en service et à la programmation des tests.
 

Combinaison de l’éclairage de secours avec DALI

Le grand avantage des unités EM PRO de Tridonic est qu’elles peuvent être utilisées comme unités autonomes ou intégrées à un système d’éclairage piloté par DALI. La combinaison avec DALI permet de profiter de toutes les fonctionnalités de ce protocole, notamment de la possibilité d’adressage individuel.

Les unités d’alimentation de secours adressées individuellement apportent des fonctionnalités supplémentaires pour l’utilisateur. Ainsi, la signalisation des erreurs est plus détaillée et comporte bien plus que l’indication qu’une lampe, un ballast ou un accu est défectueux. En effet, en combinaison avec DALI il est possible d’afficher des informations détaillées – p. ex. le type de lampe et l’état de fonctionnement d’un appareil – à un poste central. Les nombreuses fonctionnalités des unités EM PRO, qui incluent bien sûr les « capacités » de l’EM SELFTEST, s’avèrent particulièrement précieuses pour le facility manager dans le cas des grandes installations d’éclairage.
  

Système de recharge intelligent

Le système de recharge intelligent multiniveaux de Tridonic garantit un rechargement adapté au type d’accu. Dans le processus de rechargement, le système multiniveaux distingue trois cycles, à savoir la charge d’initialisation, le mode « charge rapide » et le mode « charge de maintien ».