Téléchargements

129  Ko Communiqué de presse (129 Ko)
22.00  Mo Photos (22.00 Mo)


28.11.2018

Des modules LED pour les nouveaux cubes d’exposition

Éclairage flexible pour la Kunsthalle de Mannheim


Des plafonniers réglables et des projecteurs adaptables permettent de configurer des solutions d’éclairage sur mesure dans le nouveau bâtiment de la Kunsthalle de Mannheim : de la boîte noire au cube blanc, tout environnement de présentation peut être réalisé. Les modules LED (LLE) et les drivers LED de Tridonic sont les éléments clés pour la mise en œuvre de cette solution sophistiquée.

Photo: HGEsch Photoraphy

Photo: Andreas Körner

Photo: HGEsch Photography

Le centre-ville de Mannheim est à l’origine de son surnom de « ville carrée », car l’aménagement en a été planifié selon des blocs formant un échiquier. Ce modèle a été choisi par gmp Architekten von Gerkan, Marg und Partner comme point de départ pour la conception de l’extension de la Kunsthalle de Mannheim. L’agence a développé l’idée d’une « ville dans la ville » en tant que concept de base du complexe de bâtiments. La disposition s’articule ainsi en petites unités rectangulaires, organisées autour d’une place centrale, un atrium de 22 mètres de haut. Treize salles d’exposition sont reliées par des passerelles, des escaliers et des terrasses. Ces cubes, dotés chacun de leurs propres dimensions et proportions, offrent une surface d’exposition totale de 3 600 mètres carrés. Parfois, ils s’ouvrent pour laisser passer la lumière du jour grâce à des fenêtres et des vitrages ; parfois, ils se présentent comme des cabinets et des salles fermées. En résumé, les organisateurs de l’exposition disposent d’un large éventail d’environnements pour présenter au mieux des œuvres d’art en tous genres.
 

Espaces modulaires, lumière flexible

Les différents espaces, qui peuvent être modifiés grâce à des cloisons de séparation, requièrent un concept d’éclairage particulièrement flexible. Les éclairagistes du studio a.g Licht ont répondu à cette exigence avec une solution non seulement fonctionnelle, mais aussi des plus esthétique. « Nous avons opté pour des panneaux lumineux intégrés au plafond », explique Daniel Walden, responsable du projet chez a.g Licht. « Ils permettent de se passer de luminaires aux formes concrètes et laissent ainsi intacte l’architecture claire et épurée des cubes. Lors de simulations, nous avons calculé les dimensions et l’emplacement des panneaux lumineux afin d’obtenir un effet lumineux optimal et la plus grande liberté possible lors de la mise en place d’expositions. » Un rail, permettant d’insérer des projecteurs pour l’éclairage d’accentuation, ainsi qu’une rainure d’aération soulignent le contour des champs lumineux. La combinaison de plusieurs fonctions dans cette forme rectangulaire permet d’assurer une conception du plafond agréablement épurée et reposante.

Une technologie et une coopération éprouvées

La construction et la réalisation des panneaux de plafond ont été réalisées par l’entreprise Rentex. Ce spécialiste des parois et plafonds lumineux a utilisé des cadres recouverts d’un film translucide afin d’homogénéiser la lumière dans les salles d’exposition. « Le film en plastique laminé est léger, de couleur neutre et présente un degré de transmission élevé. C’est un diffuseur idéal qui a d’ores et déjà fait ses preuves à de nombreuses reprises pour l’éclairage de musées et d’expositions », explique Uwe Jacob de Rentex. La collaboration entre Rentex et Tridonic a également fait ses preuves, ajoute Uwe Jacob : « Nous avons déjà réalisé de nombreux projets avec la technologie LED de Tridonic. Les panneaux de plafond de la Kunsthalle de Mannheim nous donnent l’opportunité de mettre à profit ses qualités de différentes façons. »

Un grand choix de modules et une configuration sur mesure

Les dalles lumineuses intègrent des modules LED LLE ADV de Tridonic, disponibles en différentes longueurs et avec différents flux lumineux. Cette diversité de modèles est un aspect essentiel pour offrir la marge de manœuvre nécessaire à la disposition des modules LED dans les boîtiers des luminaires. « Le maître d’ouvrage a stipulé que l’accès aux éléments technique du bâtiment dans le faux plafond devait être possible via les luminaires. C’est pourquoi le cadre avec le film étirable et le support du dispositif comprenant les modules et les drivers LED peuvent être rabattus et offrir une ouverture à l’arrière du boîtier du luminaire de façon à pouvoir exécuter des opérations de maintenance », explique Uwe Jacob. En combinant des LLE G4 d’une largeur de 24 mm et d’une température de couleur de 3 500 K dans différentes longueurs et intensités lumineuses, il a été possible d’équiper les supports des dispositifs de telle sorte que les panneaux de plafond apparaissent comme des surfaces éclairées de manière homogène. Cela permet par ailleurs d’éviter la projection d’ombre ou une opacification du cadre du film étirable. Un couvercle en plastique opale linéaire, disponible chez Tridonic comme accessoire LLE, contribue également à ce résultat en évitant que les LED apparaissent comme des points lumineux individuels tout en servant de protection contre les contacts lorsque le luminaire est ouvert.

Qualité d’éclairage élevée et gestion numérique

Particulièrement exigeant, ce projet nécessite en outre une qualité d’éclairage élevée, et notamment un binning étroit. Cela signifie que les différents modules Tridonic ne doivent pas présenter de différences spectrales visibles entre eux, surtout lorsque les LLE sont aussi proches les uns des autres : il s’agit alors d’un prérequis indispensable pour obtenir un effet lumineux homogène. En ce qui concerne la technologie Tridonic, la précision des couleurs des LED lors de la gradation est également supérieure à la moyenne. Le flux lumineux peut être réduit ou augmenté sans changement de couleur notable. Un système de gestion de l’éclairage DALI est utilisé pour la gradation et la commutation des panneaux de plafond dans la Kunsthalle. Les LLE sont associés aux drivers one4all Premium. Ceux-ci sont également équipés de série d’une interface DALI, en plus de diverses autres options de commande. Le courant de sortie réglable des drivers LED à courant constant crée une flexibilité dans l’affectation des LLE. Enfin, une consommation particulièrement faible en veille et une longue durée de vie font partie des autres avantages de cette solution.

La lumière au service de l’art

La Kunsthalle de Mannheim se proclame « musée en mouvement ». Dans cet esprit, les expositions présentées dans le nouveau bâtiment ne seront ni permanentes, ni statiques : il s’agira plutôt de mettre en valeur la collection permanente du musée dans les cubes par de nouvelles combinaisons d’œuvres et de thèmes, mais aussi de proposer des expositions temporaires spéciales issues de prêts provenant des quatre coins du monde. La solution d’éclairage flexible permet une configuration toujours optimale, pour répondre aux besoins tant visuels que de conservation et de mise en scène.
 

Le projet

  • Extension de la Kunsthalle de Mannheim, www.kuma.art
  • Architectes : Gerkan, Marg und Partner, Hamburg, www.gmp-architekten.de
  • Maître d’ouvrage : Fondation Kunsthalle Mannheim, www.kuma.art
  • Conception de l’éclairage : a.g Licht – Gesellschaft von Ingenieuren für Lichtplanung b.R., Bonn, www.aglicht.de
  • Éclairage de base/panneaux de plafond lumineux : Rentex Wand- und Deckensysteme GmbH, Eggenstein-Leopoldshafen, www.rentex-systeme.de
  • Panneaux de plafond lumineux à LED : Tridonic, Dornbirn
  • Éclairage des expositions et objets exposés : Zumtobel
  • Éclairage de façade : iGuzzini

 

Contact de presse :

Markus Rademacher

Markus Rademacher

Tridonic GmbH & Co KG
Färbergasse 15
6851 Dornbirn, Austria

Tél. +43 5572 395-45236
Mobile +43 664 80892 6313