13.06.2014

Arup Deutschland GmbH pour « SolarLeaf » à Hambourg (Allemagne) – un système de façade avec la technologie de photobioréacteur

Zumtobel Group Award 2014


Une percée très prometteuse pour l'infrastructure des chaînes de valeur | Surplus d'énergie et architecture neutre en CO2 | La biomasse générée est automatiquement récoltée sans utilisation supplémentaire de terres | Énergie solaire exploitée pour le chauffage du bâtiment, indépendamment des conditions climatiques | Dispositif d'ombrage pour le refroidissement.

Copyright: Colt, SSC, Arup

Copyright: Colt, SSC, Arup

Copyright: Colt, SSC, Arup

Mars 2014 marquait l'achèvement du BIQ, un immeuble résidentiel de quatre étages, construit selon un concept des architectes SPLITTERWERK et faisant partie de l'IBA (International Building Exhibition) de Hambourg. Ce bâtiment présente la première façade SolarLeaf, un système intégré dans le bâtiment qui absorbe les émissions de CO2 en cultivant des microalgues, une source d'énergie renouvelable qui produit de la biomasse et de la chaleur. L'environnement pour la photosynthèse est apporté par des photobioréacteurs, placés sur les façades sud-ouest et sud-est.
 

La façade SolarLeaf exploite le processus biochimique de la photosynthèse pour des bâtiments efficaces en énergie et des clusters de bâtiments. Le système renferme trois avantages essentiels : a) il génère une biomasse de haute qualité utilisée pour produire de l'énergie ou comme ressource pour l'industrie alimentaire et pharmaceutique (Urban Farming), b) il produit de l'énergie solaire thermique et c) il est utilisé en tant que dispositif d'ombrage dynamique. La culture de microalgues dans des panneaux plats de photobioréacteurs ne requiert pas de terres supplémentaires et est largement indépendante des conditions météorologiques, ce qui permet son installation dans un environnement urbain. Un collecteur récolte automatiquement la biomasse d'algues du BIQ, le carbone nécessaire à l'alimentation des algues est produit à partir d'un processus de combustion à proximité de l'installation des façades, afin de générer un cycle de carbone court, ce qui évite que des émissions de carbone contribuent au changement climatique. Les microalgues contiennent des protéines, des vitamines et des acides aminés de haute qualité qui en font une précieuse ressource pour l'industrie alimentaire et pharmaceutique.

Le projet BIQ constitue un jalon en termes de mise en valeur de cette chaîne de valeurs et de création de l'infrastructure résultante. Les bioréacteurs développés captent en outre l'énergie solaire thermique avec une efficacité d'environ 50 %. Sur le BIQ, la chaleur est extraite à l'aide d'échangeurs de chaleur et les niveaux de température de la chaleur excédante peuvent être augmentés par la mise en œuvre d'une pompe à chaleur, afin d'approvisionner le bâtiment en eau chaude ou de chauffer l'eau pour la " stocker " à des fins géothermiques. Le système comprend des panneaux de photobioréacteurs, les prestations mécaniques qui y sont liées ainsi que l'unité de commande pour l'adaptation des débits et l'optimisation de l'efficacité du bâtiment. Le BIQ joue un rôle important dans le cadre de la construction future de complexes de bâtiments à énergie excédentaire neutres en CO2.
 

Vidéo

Studio: Arup Deutschland GmbH, Berlin, Allemagne
Copyright: Colt, SSC, Arup

Informations complémentaires :
Zumtobel Group Award

Tridonic est un sponsor de la nouvelle catégorie Applied Innovations du renommé prix d'architecture de Zumtobel. Celui-ci distingue des innovations et solutions techniques hors pair, apportant une contribution novatrice à une environnement construit plus durable.